Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/06/2009

Voile et société : La liberté doit primer !

voile.jpg

Le voile islamique (sic) et son pendant plus radical, la burka, pose problème en France et en Belgique. La France qui est bien plus laïque dans son essence et qui a imprégné dans l'esprit des plus jeunes certaines valeurs de la république ne se pose même pas de questions, l'interdiction va de soi. Enfin pour une grande partie de la population.

Je ne peux que déplorer cette façon de faire, prétextant la laïcité pour combattre ce fléau rétrograde qu'est le voile. Quand on sait que parmi ses valeurs figurent la liberté, on se pose des questions sur l'application effective  dans la réalité de cette valeur qui passe bien après la laïcité dans ce cas, comme par hasard. Encore des valeurs à géométrie variable !

Quoi qu'il en soit, nous ne sommes pas français.

Le voile n'est pas plus islamique que la croix catholique comme on l'explique un peu partout, c'est une tradition très ancienne qui remonte à plus ou moins un millier d'années avant notre ère, soit plus de 3000 ans alors que l'Islam n'existait pas encore. Il n'est nulle part fait mention de voile dans le Coran.

On sait très bien que le voile est destiné à masquer la beauté, la sensualité de la femme au regard des hommes. J'ai beau cherché, je crois que l'explication est très simple, comme expliqué dans le père UBU de cette semaine, la femme n'a besoin de l'homme que pour procréer, comme lui elle a des désirs et n'est pas destinée à rester fidèle à un homme qui ne lui plait plus. C'est donc une façon de s'assurer que la tentation d'autres hommes ne les poussera pas à séduire l'épouse qui pourrait alors le tromper, oh crime ultime !

C'est donc une assurance de la soumission à vie de la femme à son homme. Mais d'autres mesures existent dans la pratique dans des pays très arriérés allant jusqu'à la lapidation de la femme infidèle, les crimes d'honneur, etc. Bref, le désir de l'homme de s'assurer que son objet ne soit jamais sali par le pénis d'un autre homme.

Certaines femmes converties vont penser que la burka, par exemple, est un signe de bonne pratique religieuse alors qu'il n'en est rien. Poussées par d'occultes imams intégristes, ces femmes se plient à cette pratique ridicule pensant bien faire. Il est facile de manipuler une novice souvent un peu paumée. Mais, on ne va quand-même pas les empêcher de vivre comme elle le sente. Bien sur, se promener masquée dans la rue n'est pas tolérable, ne serait-ce que par respect pour ceux qui croisent ces fantômes obscures.

Pour ce qui est du voile, il laisse le visage dépasser, ce qui est acceptable dans la rue. Ce qui est acceptable dans la rue est acceptable pour une députée. Il n'est donc pas question d'interdire le port de ce voile dans l'enceinte du parlement quel qu'il soit.

On peut évidemment à titre personnel dénoncer cette pratique idiote et contraire aux valeurs de l'occident qui considère que les femmes ne sont pas des objets, que les hommes ont le devoir de se contenir face à une femme qu'elle que soit son degré de dénuement. Il est donc honteux pour cette députée d'avoir une licence en Science Politique et de ne pas comprendre que son voile n'est pas un signe d'obéissance à dieu, mais un moyen d'asservissement aux hommes. De ne pas comprendre que c'est une pratique débile liée à une époque révolue. Et une insulte aux femmes de par le monde qui n'ont pas le choix de le porter étant encore sous l'emprise de ces hommes dominants qui n'acceptent pas qu'une femme puisse être leur égal. Honte sur vous mademoiselle ! Toutefois sachez que je me battrai s'il le faut pour que vous puissiez le porter si tel est votre désir, la liberté est à ce prix. Et contrairement à d'autres, je considère que nos valeurs n'ont pas à être modelées en fonction de mes opinions du moment.

Je ne vous féliciterai donc pas pour votre incapacité à vous servir de votre tête. Mais je me battrai contre ceux qui veulent imposer leur désir par la force.

08/06/2009

La FN et le PS : valeurs à géométrie variable ?

soudan-darfour-sla-enfant-soldat-8novembre2004-1.jpgOn apprend aujourd'hui que Rudy Demotte a finalement octroyé la licence d'exportation d'armes vers la Libye. Impossible de savoir ce qui a pu motiver son choix, les médias donnent juste l'info brut. On sait juste que la demande a été faites il y a 10 mois, que les salariés ont fortement fait pression, que le MR et les écolos ne s'y sont pas opposé, tandis que de son côté le CDH ne semblait pas très enthousiaste. Difficile donc de commenter cette décision vu le manque d'information, mais le sujet est grave et mérite qu'on s'y intéresse. Le manque d'information de la part des principaux médias est consternant, mais cela vient peut-être de Demotte qui n'aurait pas trop envie que l'on s'intéresse à ce sujet de trop prêt ?

En gros :

  • Les armes: 1500 FN303, 357 pistolets Five-Seven, autant de fusils d'assaut F2000, 30 mitrailleuses MiniMi selon cette source, cela correspond plus ou moins aux 1000 armes létales annoncées dans les médias traditionnels qui ne parlent pas du tout des modèles d'arme à ma connaissance;
  • Les armes sont marquées, cela a pour but de pouvoir les retracer si elles devaient être réexportées vers d'autres pays. En effet, certains rapports de l'ONU font état du fait que des armes destinées à la Libye auraient été retrouvées au Soudan.Toutefois, si tel était le cas il serait trop tard pour réagir, ce sont les civils qui en paieront le prix.[1]
  • Les employés ont fait pression sur le gouvernement sur un sujet qui ne me semble pas compatible avec des revendications  liés à l'emploi. J'estime que les syndicats n'ont pas à faire pression sur un ministre à propos de questions traitant des droits de l'homme. Si le sujet n'était pas aussi grave, le communiqué de la CSC prêterait presqu'au sourire tant les propos sont ridicules : «L'éthique c'est aussi assurer l'emploi et donc les revenus des travailleurs. [..] La LIBYE est un pays respectable et le plus développé d'Afrique.»
  • Rudy Demotte a pris 10 mois à se prononcer, la licence n'était pas encore accordée, mais les armes sont déjà fabriquées, pratique douteuse mettant devant le fait accompli ;

La Libye a essuyé, l'an dernier, un refus de la Grande-Bretagne pour une commande de 130 000 fusils d'assaut. La GB, oui mes amis ! On aurait pu penser que nos amis socialistes auraient au moins fait le même effort. Eh ben non...

Les socialistes déclarent dans la rubrique « nos valeurs » de leur site web : « La solidarité, la fraternité, l'égalité, la justice et la liberté restent des valeurs d'une évidente actualité. Le PS continue à les promouvoir en adaptant en permanence leur promotion aux nouveaux enjeux de la société contemporaine... »

Conclusion : La vie de personnes dans des pays touchés par la guerre est moins importante que l'emploi de mille personnes en Belgique. Une fois de plus le PS démontre que le socialisme ne s'applique qu'aux ouvriers belges, les autres, ils peuvent crever ! On attend de plus amples explications de la part de Rudy Demotte.

Edit :  Rduy Demotte a déclaré qu'il ne s'exprimerait plus sur ce sujet, il n'a pas répondu à mon e-mail dans lequel je lui demandais quelles sont les garanties qu'il aurait reçu garantissant la non réexportation vers d'autres pays. C'est noté.



[1] Autoriser les exportations d'armes vers la Libye, c'est être complice de violations graves des droits humains. Rapport d'Amnesty International

 

Le MR, winner ou looser ?

 

_14_reynders.jpg

On connaissait Reynders et sa mauvaise foi légendaire, dernier coup en date, explosion de joie devant ses militants : "Nous sommes le premier parti à Bruxelles". Ou comment un homme qui a fait perdre son parti, dépassé par sa propre arrogance, essaye de ne point perdre la face devant ses militants. Qui oserait dire le contraire ? Le MR a perdu 1 siège à Bruxelles, et 2 en Wallonie. Comment peut-on exploser de joie quand on avait prédit un boom du MR. Ses acolytes ont fait de même pendant toute la soirée électorale, minimisant l'évidence. J'en suis perplexe, quels bons acteurs, simuler la joie alors que l'électeur l'a désavoué, il faut le faire.

Comment des libéraux peuvent-ils penser que l'électeur a envoyé un signal pour un changement dans leur sens, alors que visiblement une partie des électeurs d'écolo correspond au manque à gagner du MR ?
Ah, le MR, à désespérer ! Ce n'est pas la corruption qui gangrène leur parti, c'est la langue de bois si chère à Reynders. Mais que cache cette langue de bois ? Comment a-t-il pu la développer à ce point ? On peut trouver des éléments de réponse dans ses politiques d'inspiration néo-libéral, les intérêts notionnels qui ont démontré depuis longtemps leur inefficacité, et surtout les pertes fiscales qui en découlent, par exemple. Comment en effet, expliquer au belge moyen que sa politique a permis à certaines multinationales de s'en foutre plein les poches et n'a jamais créé aucun emploi, ni amélioré en quoi que ce soit la vie des belges. En gros, cadeau aux actionnaires de puissants conglomérats. Un monsieur qui n'hésite pas à revendre le patrimoine belge pour pouvoir boucler son budget et ainsi une fois de plus se faire passer pour un bon gestionnaire, comme si revendre du patrimoine était une tâche compliquée...

Comment peut-on expliquer que l'on retrouve monsieur au sein de la haute finance belge, lui, ce petit avocat ? Comment expliquer que la pire des mentalités américaines, le truc le plus débile que l'on retrouve dans les pires séries américaines, et pourtant authentique, le phénomène américain le plus méprisable qui soit : la popularité dans les collèges américains (looser/winner) soit au centre d'un article du site web des jeunes du MR dont voici quelques extraits :

« Peut-être es-tu un(e) de ces garçons ou de ces filles populaires dans ton école? Cette news est alors faite pour toi... En effet, une étude de la très sérieuse université britannique d'Essex a démontré que plus un enfant est populaire à l'école... Et plus grande sera sa chance d'exercer un emploi bien rémunéré plus tard. [...] Et la conclusion est pour la moins surprenante :  à chaque ami supplémentaire que possède un élève à l'école, son salaire sera en moyenne 2% plus élevé que celui de ses copains de classe moins populaires... Comme quoi, le succès dans la vie future d'un étudiant ne dépend pas seulement de son intelligence... mais aussi de ses capacités sociales !»

Quelle classe ! Ah ces jeunes, je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais eu d'ami au MR !

Mais quand pourra-t-on compter sur un vrai parti libéral, un parti d'entrepreneurs sérieux, un parti qui ne ressemble pas à un attroupement de beaufs ? Si on pouvait au moins avoir une opposition pour débattre, oui des idées ! Ca m'intéresse les bonnes idées, même si elles viennent de droite ! En effet, comment se battre face à ce qui semble être devenu la nouvelle idéologie de la droite européenne, à l'image de Nicolas Sarkozy, la droite bling bling, le prestige non mérité, l'imposture permanente, l'appât du gain ? Comment combattre cette droite qui ne séduit que par des clichés ? Moi j'abandonne, et j'incite ceux qui ne l'ont pas encore fait à quitter ce navire qui a commencé à prendre l'eau ce soir, à prendre conscience que le parti réformateur ne prône pas de valeurs, seulement la réussite personnelle, l'écrasement d'autrui, et parfois pour faire bon genre défend « l'amour pour les personnes handicapées »[1]

 



[1] Quand on regarde l'action des ministres réformateurs, on constate qu'ils ont pris des mesures fortes pour les plus défavorisés. En 2007, je m'étais engagé à réduire le prix de l'amour pour les personnes handicapées afin d'éviter que ces personnes ne perdent une partie de leurs allocations lorsqu'elles se marient. On a déjà obtenu pas mal de progrès sur cette question